La Biodiversité est à préserver !

Moricandia arvensis ( El Gouleglen )

MORICANDIA ARVENSIS , ou Schouwia des déserts ? La forme des silliques peut faire la différence ! Puissant pouvoir anticancéreux dans le premier cas appelé aussi Gouléglène dans l´Atlas saharien. Photo Djarnia. Route de Ghardaia - 2011 -

CISTANCHE (El Dhanoun). Sorte d´asperge des déserts dont la variété aux fleurs jaunes est un puissant médicament mis à profit par les chinois dans les cordons dunaires du nord de Pékin. Photo Djarnia - Route d ´El Assafia (Laghouat) - 2010 -

Plantes médicinales

a) Sylphium* - besbès géant (Férula) - !, b) Moricandia arvensis - El Gouleglen -, c) Cistanche - Dhanoune -, d) Armoise - Chih, blanche/rouge -Degouft - (variétés de l´arthémisia), e) Ivette -Chendgoura-, f) Harmel, g) Globulaire - Thasselgha - h) Inule visqueuse - Magramane-, Arthémisia absinthium - Echiba -, etc..

* Cette plante de l´espéce rare de fenouil géante, n´a plus son espace de reproduction en Afrique du Nord, car exploitée à outrance pendant l´antiquité, particuliérement dans l´avant-désert de la Libye (actuel Maghreb). Son éfigie a été reproduite sur la monnaie grecque il y a plus de deux mille ans et on la retrouve dessinée sur les portes de certains monuments de l´époque grecque en Libye du sud. 

Le Sahara s´avére être un paradis de plantes intéressantes. Nous n ´en citons que quelques unes parmi près de 400 dont certaines sont fortement médicinales. Elargir le champ d´exploration des espéces végétales du Sahara nécessite des fouilles de reconnaissance des spores et polens fossilisés.

Les Sciences de la sédimentation géologique peuvent en faire des marqueurs chronologiques et des indices de la climatologie cyclique antérieure. On peut aussi évaluer l´âge des couches des anciens dépôts éoliens par le biais d´études palynologiques approfondies.

La fossilisation des graminés permet aussi de dater les événements archéologiques relativement récents et propres du  paléonéolithique, ceci en appui de la méthode du Carbone 14.

Mais le plus impératif de cette manne sont l´étude et les distillations des plantes médicinales (extraits fractionnés) à des fins d´en analyser, chromatographiquement, en couche mince et en spectrométrie de masse, les essences aromatiques essentielles. le but est d´en déterminer les molécules naturelles favorables à de larges applications thérapeutiques dans la médecine d´aujourd´hui.

Nous préconisons des nouveautés accessibles au commun des mortels ! ElGouleglen et Soukria....

Moricandia arvensis (El Gouleglen), mais aussi l´introduction du Stévia (appelons la Soukria, plante biosucrante non nocive) feraient partie de ces plantes soignantes qu´íl faut  hautement valoriser, car à fortes valeurs médicinales naturelles, respectivement contre la progression du cancer pour le premier cas, et du diabètique pour le second, surtout pour ceux ou celles qui veulent manger ou boire tout sucré en toute quiétude et toute circonstance, mais aussi sans danger de grossir !

ghania 19.03.2015 15:49

merci pour cette page, je veut plus d’information sur thasselgha si c'est possible

Commentaires

16.09 | 18:19

a quelle date dinet a fait sa visite à guerrara merci

01.09 | 20:19

Un beau site riche en informations et en images Bienvenue sur la com...

16.06 | 14:41

Si cette image est de Guerrara, soit, qu ´elle devienne la bienvenu...

08.03 | 18:46

Cette photo c'est pas du Boussaada c'est du Guerrara wilaya de Ghardaia